Besoin de vous confier. Besoin d’être écouté(e).

Besoin de comprendre ce qui vous cause problème et vous malmène.

Besoin de trouver vos solutions.

Besoin de dénouer des tensions qui s’accumulent.

Besoin de prendre du recul.

Besoin de comprendre comment vous « fonctionnez ».

Besoin de revenir à vous, à votre authenticité.

Je vous propose d’ouvrir une parenthèse, basée sur l’échange.

Envie d’avancer. Besoin d’en parler.

Cécile FURNESTIN  
Riom (63200) – 10 rue Delille  – Parking gratuit Pré Madame (en face Cour d’Appel)
Villeneuve-sur-Allier (03460) – 21 rue de la Bergerie – Parking gratuit privé
06 68 80 18 90
cfurnestin@ecomail.fr
PSY ou PSY ?

PSYCHOLOGUE

Le titre de psychologue est reconnu par l’État et protégé par la Loi. Ainsi, tout le monde ne peut pas se déclarer psychologue. Un psychologue est titulaire d’un diplôme de niveau bac+5. Ce n’est pas un médecin. On distingue schématiquement : le psychologue clinicien (en établissement sanitaire, social et médico-social, en cabinet), le psychologue scolaire (en milieu scolaire), le psychologue du travail (en entreprise ou association, en cabinet), le psychologue expérimental (recherche). Le psychologue utilise la méthode de l’entretien mais aussi éventuellement des tests/bilans. Il peut également mettre en oeuvre des outils et méthodes thérapeutiques  (il n’a toutefois pas d’office le titre de psychothérapeute, cf. ci-dessous). Il est tenu au code de déontologie de sa profession même s’il n’y a pas d’ordre des psychologues en France. Il doit être supervisé régulièrement dans sa pratique par un confrère ou une consoeur.

PSYCHOTHERAPEUTE

La psychothérapie traite des troubles psychologiques, sociaux et psychosomatiques par des thérapies très diverses : hypnose/EMDR, thérapies comportementales et cognitives (TCC),  … Le titre de psychothérapeute est reconnu par l’Etat, réservé depuis 2010 aux psychiatres, médecins, psychologues et psychanalystes. Ils doivent cependant avoir suivi une formation de psychopathologie clinique de 400h et effectué un stage de 5 mois. La formation permet de valider ou acquérir les fondamentaux de la psychopathologie clinique, son histoire, ses concepts, ses méthodes de recherche et ses dispositifs de prise en charge.  Les détenteurs du titre doivent être en outre inscrits au registre national des psychothérapeutes. Ainsi, tout le monde ne peut pas se déclarer psychothérapeute.

PSYCHIATRE

Il est médecin. Sa spécialisation, qui nécessite 4 à 5 ans d’études après la formation médicale commune, concerne la santé mentale. Il peut prescrire des médicaments. Il peut faire usage de psychothérapies, mais il n’y est pas obligatoirement formé (cf. ci-dessus). Il peut proposer une hospitalisation dans un centre spécialisé, ou l’imposer le cas échéant.  Il intervient en libéral et/ou hôpital/clinique. Il est encadré par le code de déontologie propre à sa profession et par le Conseil national de l’Ordre des Médecins.

NEURO-PSYCHOLOGUE

La neuro-psychologie est une spécialité de la psychologie. Elle étudie les rapports qui existent entre les fonctions cognitives (mémoire, raisonnement, langage, perception…) et les structures cérébrales. Sur le plan clinique, le neuropsychologue mesure et analyse le fonctionnement cognitif d’une personne à l’aide de tests standardisés, propose une réhabilitation de ces fonctions neurologiques. Il est un psychologue qui a donc validé 5 années d’étude, dont 2 ans en neuro-psychologie. Il est tenu au code de déontologie de sa profession même s’il n’y a pas d’ordre des psychologues actuellement en France.

PSYCHANALYSTE

Un psychanalyste est un adepte des théories développées par Sigmund Freud, dont il existe des variantes (celles de Jung, Lacan, Dolto, etc.). Le titre de psychanalyste n’est pas reconnu par l’État. Cependant, le titulaire d’un diplôme de niveau master en psychanalyse peut demander le titre de psychothérapeute avec une formation de psychothérapeute. Un psychologue peut en outre faire usage de la psychanalyse. Il est encadré par le code de déontologie propre à sa profession. Il n’y a pas d’Ordre des Psychanalystes en France.

PSYCHO PRATICIEN

Le nom de métier « psychopraticien » est libre d’emploi, tout le monde peut y prétendre. Il ne constitue pas un titre mais désigne une activité professionnelle. Il n’y a donc, logiquement, pas d’Ordre des Psychopraticiens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s